Offre

La fonction de support aux Etudes de Positionnement Industriel et Standards Industriels s’inscrit dans le cadre des projets d’extension de sites industriels compris support et réparations.
Les activités liées à cette fonction sont principalement regroupées en 3 catégories :
Soutien au management de projet
•Définition et mise en place du projet : Aider à identifier les missions et les grandes phases du projet, et à proposer un mode opératoire.
•Définition calendrier prévisionnel des opérations : intégrer le planning prévisionnel des objectifs et toutes les matrices décisionnelles de l’opération
•Aide pour la consultation et le choix des intervenants internes externes
•Supporter le manager du projet dans la coordination des contributions aux études d’acquisition et d’implantation : moyens – bâtiment
•Définition du dispositif de concertation : Définition des modalités de la concertation des parties prenantes en fonction des objectifs politiques et des obligations légales et réglementaires.
Supporter la Phase de construction du projet
•Définir le cadre de la mission, par la mise en perspective des forces en présence. Compléter l’étude d’opportunité
•Etablir l’état des lieux de l’existant (dont diagnostics préliminaires et relevés) Définir le point de départ pour mieux scénariser où l’on peut et veut aller.
•Construire et suivre l’analyse de risque d’implantation
•Accompagner la décision et supporter le choix sur le « meilleur compromis ».
Mettre à jour les données liées aux Phases de suivi des opérations et de mise en exploitation
•Mettre à jour les éléments fournis à l’étape de construction, en fonction des besoins exprimés par le chef de projet.
•Contribuer à évaluer l’opération : participer à production du bilan technique, financier, économique et environnemental de l’opération.
• Apporter au contrôle de gestion les éléments nécessaires à l’analyse de l’impact économique .
Projeter les hypothèses de coûts (et/ou ratios) d’investissement et d’exploitation dans un modèle économique de « retour sur investissements » afin d’aider aux décisions.
Les hypothèses économiques seront appuyées sur des hypothèses de volumes , des « taux techniques » (réparabilité) et le contenu des réparations disponibles ou prévues (type de procédés, moyens associés, temps associés, …)