Offre

Le poste est intégré au département « Support Matériaux et Procédés » dans le service Support statistique et informatisation.
La comparaison d’un ensemble de résultats (par exemple des mesures sur une configuration alternative) à des résultats de référence (par exemple une courbe matériau) est une analyse régulièrement réalisée au sein de la division. La méthode mise en place est souvent un test d’hypothèse dont la conclusion peut être
« on ne peut pas dire qu’il y a une influence ». Cette conclusion est malheureusement parfois interprétée comme :  » il n’y a pas d’influence » ce qui n’est pas la même information.
De plus, lorsque le nombre d’essais est réduit du fait de très petits plans d’essais, il n’est pas évident pour le métier de savoir décider si oui ou non il faut qu’il considère un effet.
Plusieurs méthodes de statistique décisionnelle ont été étudiées dans le cadre classique afin d’aider au mieux le métier à prendre une décision (tests de comparaisons des moyennes, approche bayésienne, étude approfondie sur les lois sous-jacentes…) et implémentées dans une application web interactive (R Shiny).
L’objectif de ce stage est de poursuivre ce travail en se plaçant dans le cadre où les deux groupes contiennent des données censurées (informations incomplètes ou manquantes en raison de contraintes expérimentales). Le stagiaire devra :
-Synthétiser et rédiger un état de l’art des méthodes de statistique décisionnelle susceptibles de répondre à la problématique ;
-Compléter l’application R Shiny en y implémentant ces méthodes. Cependant, le stagiaire est libre de proposer une amélioration de l’application en elle-même ou d’aider à la développer en Python (Django) ;
-Tester la performance des méthodes en les appliquant à des données expérimentales telles que les données provenant d’essais du protocole Staircase (par exemple, étude de l’influence d’un défaut particulier sur la limite d’endurance d’un matériau);
-Se soucier de la facilité de lecture et de compréhension des résultats pour les métiers