Offre

CIFRE – Etude expérimentale de la formation et l’oxydation des particules fines
Le ou la doctorant-e aura pour mission la caractérisation et l’analyse expérimentale détaillées d’une technologie de combustion innovante à basses émissions (combustion giratoire low-smoke). Un accent particulier sera mis sur la compréhension fine du compromis opérabilité/émissions de particules fines.
Pour cela, le ou la doctorant-e s’appuiera sur les compétences du laboratoire CORIA dans le domaine expérimental, acquises au travers de différents projets nationaux et européens.
Dans un premier temps, il ou elle devra contribuer à la conception d’un module d’essai intégrant un secteur de chambre annulaire et son système d’injection giratoire, tout en restant représentatif d’une configuration moteur. Le ou la doctorant-e sera ainsi amené-e à réaliser des simulations 3D du module d’essais, avec le code LES AVBP, afin de valider sa conception.
Ce module d’essais devra permettre la mise en oeuvre de moyens de diagnostics optiques LASER avancés permettant de caractériser finement la combustion dans la zone primaire (PIV, PDPA, fluorescence OH-kérosène-PAH, LII pour les particules) ainsi que d’autres moyens (sondes de pression, sondes de températures, analyses de gaz, …) utiles pour caractériser la combustion et les émissions de polluants.
Il ou elle travaillera aussi en étroite collaboration avec d’autres doctorants dont le rôle est de développer des modèles de production et d’oxydation de particules.
Dans un deuxième temps, le ou la doctorant-e réalisera des essais permettant de cartographier le domaine de stabilité du foyer, en fonction des paramètres pression, température, débit-réduit et richesse de fonctionnement des injecteurs. Puis, il ou elle déploiera l’ensemble des mesures optiques sus-mentionnées.
Pour terminer, le ou la doctorante réalisera une analyse poussée des résultats de mesure en développant des post-traitements dédiés. Le ou la doctorante bénéficiera ainsi d’une solide formation à la recherche dans le domaine de mesure en combustion et de premières compétences en simulation haute-fidélité.
Cette formation lui permettra d’avoir un profil parfaitement adapté à une carrière dans le milieu industriel, en particulier dans le domaine de la combustion ou de la motorisation, comme académique.