Offre

Les avions militaires de nouvelle génération demandent une motorisation plus performante : meilleur ratio poids/puissance, meilleure efficacité, meilleure furtivité. Ces ambitions nécessitent un renouvellement des technologies existantes. Des défis technologiques inédits sont à relever pour répondre à ces nouveaux enjeux.
La postcombustion, module final du moteur, est une technologie ancienne et qui s’est peu renouveler ces dernières décennies. Il faut donc mener un effort important de recherche et de développement pour atteindre les nouveaux niveaux de performance requis.
L’environnement du foyer de la post-combustion est complexe par la nature variée des phénomènes physiques présents (combustion, atomisation, turbulence, aérodynamique, instabilités et tenue mécanique des pièces chaudes).
Ces foyers doivent fonctionner dans une large gamme de point de fonctionnement (allumage au sol à fort Mach, rallumage en vol à forte altitude, mode plein gaz en sec), être fiable en durée de vie et être compatible des contraintes de visibilité pour la signature infrarouge notamment.
Intégré(e) au sein de l’équipe de conception multi-métier des arrières corps, vous collaborerez aux activités de pré-dimensionnement, de conception et de validation par essais des foyers des futurs moteurs militaires.
Vos missions principales seront de:
•Imaginer, pré-dimensionner et concevoir de nouvelles technologies de postcombustion ;
•Mener des calculs mécaniques et aérothermiques afin de valider le comportement de ces technologies ;
•Concevoir des protocoles d’essais et les mener à bien pour valider les performances de ces nouvelles technologies ;
•Participer au suivi et au dépouillement d’essais partiels de nouvelles technologies, en analyser les résultats et proposer des améliorations techniques ;
•Optimiser les arrière-corps militaires dans les domaines de la mécanique et la thermique.
Des échanges importants sont à prévoir avec les Centres d’Excellence Industriels pour orienter les études, les technologies et leurs montées en maturité (TRL) en lien avec les capacités de fabrication (exemple de la fabrication additive).
Pour réaliser ces missions, le(la) candidat(e) sera amené(e) à travailler en étroite collaboration avec les marques techniques (chefs de projets), les secteurs de l’intégration moteur, les Centres d’Excellence Industrielle (CEI), l’Audit Technique et les autres Bureaux d’Etudes modules de la turbomachine.